Carrefour santé d’Ignace


Rencontre du 4 novembre 2015

Invitées :

  • Angèle Brunelle, DG, L’Accueil francophone de Thunder Bay
    • Le nouveau service d’interprétation par OTN permettra aux francophones d’Ignace d’avoir accès à un service professionnel et confidentiel.
    • L’application mobile Med Interpret est un outil essentiel autant pour le patient francophone que le professionnel de la santé.

Mises à jour de la communauté et activités à venir :

  • Prochaine rencontre sera à l’hiver 2016

Discussion sur les besoins et suivis :

  • Discussion autour des besoins des personnes aînés et lacunes au niveau services en français
  • L’interprétation par OTN pourra agir comme solution pour améliorer l’accès aux SSEF lorsqu’il n’y a pas de services directs

 

Rencontre du 27 juin 2015

Invitée :

  • Diane Breton, Coordonnatrice des SEF, Réseau local d’intégration des services de santé (RLISS) du Nord-Ouest
    • Engagement communautaire francophone pour le prochain plan stratégique du RLISS du Nord-Ouest 2016-2019
  • Consultation auprès des participants sur :
    • la chose la plus importante pour vous ou pour votre communauté en ce qui concerne les soins de santé
    • ce qui manque actuellement dans le système de soins de santé pour que la communauté et les participants soient en bonne santé
    • les actions, les idées ou les changements concernant les soins de santé qui aideraient la communauté et les participants à parvenir au meilleur état de santé possible dans les trois prochaines années

Mises à jour de la communauté et activités à venir :

  • Prochaine rencontre sera à l’automne 2015

Discussion sur les besoins et suivis :

  • Aucun service de santé en français au niveau des programmes pour aînés, programmes de prévention et de promotion ainsi que services directs
  • Aucun service de santé en français au niveau des services à domicile pour les aînés
  • Lacunes au niveau d’offre active, pas de services directs en français
  • Pas de médecin permanent, les francophones doivent raconter leurs histoires plusieurs fois dans une deuxième langue
  • Manque de professionnels de la santé bilingues
  • Pas de services d’interprétation professionnels